Comment choisir son dentifrice ?

10% de réduction sur votre 1ère commande

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la lettre et découvrez nos conseils bons pour vous... et la planète !

Trouver la bonne pâte dentifrice peut s’avérer un casse-tête tant l’offre sur le marché est vaste. De plus, les fabricants ont segmenté leurs propositions : sensibilité dentaire, gencives saines, blanchissant… Il est ainsi difficile de s’y retrouver. Le point avec la marque en moins sur les critères de choix importants.

Quels sont les ingrédients d’un dentifrice ?

Bon nombre de personnes choisissent leur dentifrice au hasard, sans porter un soin particulier à sa composition. Pourtant, pour avoir des dents blanches et saines, il est nécessaire de choisir une formule adaptée. Une pâte dentifrice se compose de :

  • Fluoride ou fluor

Ce minéral renforce l'émail pour le rendre moins sensible aux microbes et le protéger de l’usure. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le fluor constitue un excellent moyen de prévenir l’apparition de caries.

  • Abrasifs (30 à 50 % de la formule)

Ce sont de petits grains qui éliminent les dépôts superficiels tels que les particules d'aliments, de café et de thé sur les dents. Leur taille, leur dureté et leur concentration varient selon les formules.

  • Arômes et parfums

La menthe et l’anis sont les plus utilisés du fait de leur goût frais. La saveur sucrée, quant à elle, vient du sorbitol et de la saccharine.

  • Agents humectants (10 à 25 %)
  • Agent moussant ou détergent (1 à 2 %)

Il est responsable de la mousse pour une meilleure répartition sur les dents.

Dentifrice sans substances indésirables (sodium lauryl sulfate, dioxyde de titane…)

Comme bon nombre de produits d’hygiène, le dentifrice peut contenir des colorants et des conservateurs présentant des risques pour la santé. Parmi les substances dangereuses retrouvées dans les dentifrices industriels, il est possible de citer :

  • Le dioxyde de titane (E171 ou CI77891) : ce colorant est interdit dans la composition des produits alimentaires depuis janvier 2020 en raison de la présence de nanoparticules. En effet, des recherches ont mis en évidence que l'inhalation des nanoparticules de dioxyde de titane en grande quantité est susceptible de provoquer un cancer.
  • Le propylparaben : il s’agit d’une substance toxique classée comme perturbateur endocrinien.
  • Le triclosan : ce puissant agent antibactérien serait aussi un perturbateur endocrinien entraînant une résistance aux antibiotiques et des allergies.

Certains dentifrices classiques dans les grandes surfaces contiennent également du laurylsulfate de sodium. Ce tensioactif anionique s’utilise comme agent moussant dans les produits d’hygiène et les cosmétiques. Pourtant, il ralentit et empêche la guérison des aphtes ou des ulcères buccaux. Si vous êtes sujet à ces maladies, mieux vaut éviter les formules renfermant ce dérivé du Sodium Lauryl Sulfate.

Quel est le meilleur dentifrice pour se brosser les dents ?

La mission principale du dentifrice est d’assurer des dents blanches et saines. Il prévient les caries, les maladies parodontales, la gingivite et la mauvaise haleine. Selon les besoins de chacun, les fabricants proposent diverses formules rendant le choix cornélien.

Blanchissant

Les dentifrices blanchissants font partie des plus plébiscités sur le marché. Il faut souligner qu’ils ne modifient pas la couleur des dents. Par contre, ils sont capables de venir à bout des tâches de café, de thé ou de tabac éclaircissant ainsi les dents. Ces agents blanchissants sont néanmoins abrasifs, tels que la silice et le bicarbonate de soude ou encore le dioxyde de titane. En 2006, ce pigment blanc opacifiant a été classé potentiellement cancérogène par le centre international de recherche sur le cancer. Cette mesure ne concerne pas les cosmétiques et les médicaments, car le bénéfice apporté était estimé plus élevé que les risques liés. Dans tous les cas, la teneur de ces agents blanchissants dans les dentifrices est réglementée par la norme ISO 11609 pour limiter leur pouvoir abrasif.

Antitartre

Ce type de dentifrice n’enlève pas le tartre sur les dents, mais empêche sa formation. Il aide à décoller la plaque dentaire et dépose une fine pellicule sur la dent pour empêcher les débris alimentaires, les bactéries et les taches de café de s’y accrocher. Si le tartre est installé, un détartrage chez le dentiste reste la solution indiquée.

Doux avec les gencives

Pour les personnes aux gencives fragiles, se brosser les dents est un vrai calvaire avec les douleurs et les saignements. Dans certains cas, ce rituel cause des maladies telles que la gingivite ou la parodontite. Pour ces utilisateurs, il existe des dentifrices spécialement dédiés contenant des agents apaisants et cicatrisants pour un brossage moins pénible. Le dentifrice rechargeable disponible sur le site la marque en moins convient aux personnes ayant les gencives sensibles. Il est aussi recommandé d’utiliser une brosse à dents à poils souples et de réaliser des gestes délicats.

dentifrice rechargeable la marque en moins

Découvrez le dentifrice rechargeable la marque en moins idéal pour les gencives sensibles

Avec ou sans fluor ?

Comme mentionné plus haut, le fluor constitue l’ingrédient de base du dentifrice. De nombreuses allégations avancent que ce minéral serait hautement toxique pour l’environnement et la santé. Il faut savoir que le fluorure est naturellement présent dans l’environnement. Les effets délétères ne sont constatés qu’en cas de rejets industriels massifs. De ce fait, celui recraché dans la mousse à dentifrice ne présente pas une menace telle quelle.

Concernant les risques sanitaires, le fluor est neurotoxique à haute dose. En France, les autorités limitent leur teneur dans les eaux de boisson, le sel et les dentifrices. L’OMS réaffirme que l’usage de dentifrice fluoré est la meilleure arme pour la prévention des caries. Pour ce faire, il faut une formule affichant entre 1 000 et 1 500 ppm de fluor par tube de dentifrice, soit (100 à 150 mg/100 g). Au-delà des 1 500 ppm, le dentifrice devient un médicament. Il est vendu uniquement en pharmacie pour les personnes présentant des risques de caries élevés.

Dents sensibles : comment trouver un bon dentifrice ?

Les dents sensibles supportent mal le contact du froid, de la chaleur, mais aussi les aliments trop sucrés du fait de la détérioration de leur émail dentaire. Ce dernier est ainsi incapable de préserver la dentine, la zone présentant le plus de terminaisons nerveuses. De ce fait, si vous avez les dents sensibles, l’usage de dentifrices blanchissants est à proscrire. À la place, préférez une formule dédiée contenant du fluorinol ou du perméthol. Ces ingrédients forment une couche protectrice à la surface de la dentine.

Dentifrice pour enfant : comment bien le choisir ?

Les enfants raffolent des aliments sucrés. Ces derniers provoquent pourtant la synthèse d’acides par les bactéries qui sont naturellement présentes dans la bouche. Ces acides fragilisent l’émail dentaire ce qui favorise l’apparition de caries. La solution est de ce fait d’utiliser un dentifrice fluoré. Grâce à cet oligo-élément, la bonne hygiène buccodentaire de vos enfants est assurée. Gardez néanmoins en tête que la quantité de fluor dans les dentifrices est strictement réglementée en France selon les recommandations de l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments (ANSM), à savoir :

  • Avant 3 ans : 500 ppm ou moins ;
  • De 3 à 6 ans : 500 ppm ;
  • À partir de 6 ans : entre 1 000 et 1 500 ppm.

Existe-t-il des dentifrices naturels et respectueux de l’environnement ?

La cause environnementale est désormais d’une importance capitale pour les consommateurs. Ces derniers recherchent ainsi des alternatives écologiques aux produits d’hygiènes industriels contenant souvent des substances néfastes pour la planète. Pour une bonne hygiène bucco-dentaire, il est désormais possible d’adopter des dentifrices utilisant des ingrédients issus de l'agriculture biologique. À l’inverse des dentifrices traditionnels, ils sont exempts de colorants, de conservateurs chimiques, d'agents moussants artificiels et d’arômes synthétiques. À la place, les marques de dentifrices bio utilisent des extraits de plantes, des huiles essentielles, des arômes naturels et des édulcorants naturels. Les labels de type Ecocert, Cosmos Organic ou encore Nature & Progrès constituent un gage de fiabilité en matière de produits d’hygiène bucco-dentaire naturels.

Certaines enseignes se tournent même vers des dentifrices solides pour réduire davantage leur impact environnemental. Cette solution permet de réduire l’utilisation d’emballages en plastique, le principal fléau de la planète. Elle entre également dans la démarche zéro déchet dans la salle de bains. En utilisant le dentifrice de la marque en moins, vous consommez 70% de plastique en moins, comparé aux dentifrices traditionnels. Pour aller plus loin, adoptez la brosse à dents avec tête rechargeable et interchangeable. Ce sont de gestes simples qui feront la différence !

10% de réduction sur votre 1ère commande

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la lettre et découvrez nos conseils bons pour vous... et la planète !